Samsung a récemment déployé, via son application de synchronisation PC Kies, la dernière (pour du vrai) mise à jour du GalaxyS. Avant de donner les nouveautés de celle-ci j’aimerais faire le point sur ce Smartphone qui fut incontestablement l’un des points de départ de la diffusion d’Android. Ce fut aussi l’un des premiers à recevoir des mises à jour régulières à chaque nouvelle version de l’OS.

Le terminal était sorti en juin2010 sous android 2.1 Eclair, soit 6 mois après le Nexus One et 6 mois avant le Nexus S sous 2.3. Heureusement pour nous, la mise à jour vers 2.2 Froyo fut rapide et l’arrivée de 2.3 Gingerbread aussi. Au niveau du matériel, Samsung avait fait fort en nous proposant dans un boitier fin et léger un écran de 4′ SuperAmoled (mon préféré), un processeur puissant (1GHz) et grosse quantité de mémoire interne (8-16Go). On pouvait regretter l’absence de Flash LED à l’arrière du téléphone pour agrémenter l’excellent capteur photo de 5Mpx pouvant filmer en HD720p. Bref on peut dire tout le bien que l’on veut sur le grand écran de son successeur ou de son processeur dual-core, mais dans une utilisation journalière correcte et raisonnable le GalaxyS n’a pas grand-chose à lui envier, si ce n’est IceCreamSandwich.

On en a rêvé, Samsung ne le fera donc pas, puisque cette dernière mise à jour propose au GalaxyS du GingerBread dans sa version 2.3.6, en s’excusant du manque de mémoire vive pour pouvoir rendre le meilleur de la version 4.0 d’Android, alors que tout autour du globe des milliers d’utilisateurs/bidouilleurs de ce Smartphone l’ont déjà installé (j’en fais partie). Plutôt que de donner des excuses pour ne pas avoir mis le GalaxyS sous la dernière mouture de l’OS mobile de Google, revenons plutôt sur les ajouts de cette version :

  • Nouveau lockscreen venant du galaxyNote (fini les puzzles).
  • Interface TouchWiz 3 avec certaines nouveautés de la version 4.
  • Meilleure gestion de l’autonomie et de la mémoire.
  • Meilleure fluidité.

Voila les points les plus importants ou du moins ceux qui m’ont vraiment frappé lorsque je l’ai testé. Malheureusement après une semaine, rien ne m’a retenu d’y réinstaller ICS.
Après près de 2 ans de bons et loyaux services, le GalaxyS tire tout doucement sa révérence. Dommage que Samsung n’ai pas investi à plus long terme dans un téléphone qui a donné ses lettres d’or à la gamme Galaxy après les « échecs » du premier Samsung Galaxy et du Galaxy Spica …